Interview de Marie, diplômée du bac S mention Assez-Bien

Voici l’interview de Marie, une ex-lycéenne qui vient de décrocher son bac S avec la mention Assez-Bien.

Marie a accepté de répondre à mes questions et de parler de sa scolarité tout au long de sa vie de lycéenne. Elle nous explique comment elle a vécu ses années d’étude au lycée, et plus spécifiquement en série S, ainsi que son expérience récente du bac.

Clique ici pour découvrir comment réussir l’oral de rattrapage du bac S

Clique ici pour découvrir comment réussir l’oral de rattrapage du bac ES-L

Marie bac S (1)
Marie a eu son bac S avec mention AB

Bonjour Marie, tu es une jeune bachelière du Bac S. Comment as-tu trouvé l’épreuve de maths du Bac que tu as passée tout récemment, en juin 2014 ?

Bonjour, pour moi, l’épreuve de maths du Bac était totalement faisable, même si je trouvais qu’elle était « différente » des années précédentes ou encore des épreuves qu’il y avait eu à l’étranger. Toute l’année, on s’est préparé à des exos type Bac de la même sorte que les années passées, donc on pouvait être étonné au premier abord de la lecture du sujet de maths du bac. J’avoue même qu’en sortant de cette épreuve là, je n’étais pas très rassurée à la vue de ma note. 

Après j’ai vu qu’il y avait une pétition qui circulait sur internet à ce sujet là, sur le fait que le sujet de maths était trop difficile, que la démonstration des complexes n’était pas exigible etc. Par rapport à ça, je trouve déplacé de faire une pétition. L’épreuve était totalement faisable si on avait bossé un strict minimum durant l’année. 

Peux-tu nous expliquer ton parcours scolaire et quel genre d’élèves tu es ?

Mon parcours scolaire est tout-à-fait classique. J’ai fait une scolarité au collège, avec option latin de la 5e à la 3e. J’ai eu mon brevet mention Très Bien en 2011.

En 2nde, j’ai continué l’option latin que j’ai arrêtée à la fin de cette année là. Comme enseignement d’exploration, j’ai suivi PFEG et notre lycée nous obligeait à faire SES.

Après j’ai enchaîné avec une première S-SVT et une terminale S-SVT avec spécialité maths. En juin dernier j’ai décroché mon bac S-SVT avec mention Assez Bien.

Je suis une élève sérieuse, régulière et surtout motivée et impliquée dans ce que je fais.

Quelles étaient tes matières préférées et tes matières détestées au lycée ?

Au lycée, mes deux principales matières préférées étaient les maths (qui le sont depuis la 6e), et la physique-chimie. Ce sont deux matières qui m’ont toujours intéressée, donc j’y ai pris vite goût. Après il y a aussi les cours d’EPS. Je trouve bien d’avoir des cours de sport, cela permet de se « défouler », de pouvoir marquer une pause dans notre travail et puis aussi pouvoir « goûter » à diverses disciplines sportives.

En ce qui concerne les matières détestées, je ne pourrais pas trop vous dire. Je n’ai pas une matière en particulier que je déteste au point de ne pas vouloir suivre les cours. Mais je n’ai jamais trop aimé l’anglais, sûrement dû aux difficultés de l’apprentissage de cette langue que j’ai rencontrées. Je n’ai pas non plus trop aimé les cours de philosophie. Même si la philo en elle-même est intéressante mais je n’arrivais pas à faire ce que la prof demandait en ce qui concerne les dissertations etc, donc ce n’était pas une matière que j’aimais bien.

Quel était ton niveau en maths au lycée  (seconde, première S, terminale S) ?

En 2nde, j’avais 17.5 de moyenne en maths. Pour la première S, je tournais vers les 16.5 et de même pour la terminale S. Par rapport aux autres élèves de ma classe, je me situais toujours bien.

Quelle a été pour toi la plus grosse difficulté que tu as rencontré dans ta scolarité de lycéenne ?

Je ne me rappelle pas d’avoir rencontré une « plus grosse » difficulté lors de ma scolarité de lycéenne. Mais le premier mois en seconde, n’était pas le plus simple. Il faut savoir s’organiser dans la nouvelle manière de travail, de fonctionnement du lycée etc.

Comment as-tu trouvé les maths en Seconde ?

En Seconde, j’ai trouvé les maths simples et vraiment abordables. Rien n’était compliqué mis à part les probabilités où j’ai rencontré quelques difficultés car pour moi ce n’était pas assez concret. J’avais du mal à m’imaginer ce qui se passait avec les boules, les cartes etc. si on les tirait etc. Mais ça ne m’a pas « coulé » ma moyenne de maths. De plus, j’aimerais préciser qu’en 2nde j’avais un professeur de maths qui donnait déjà quelques bases de première et terminale S dans la continuité du programme de 2nde. J’ai trouvé ça super cool de sa part de nous donner un avant-goût des maths de première et terminale S, même si tous les élèves n’étaient pas destinés à suivre cette filière.

As-tu éprouvé des difficultés en maths lorsque tu étais en 1ère S ?

En 1ère S, je n’ai non plus pas rencontré de difficultés notables. Sauf encore les probabilités qui n’étaient pas encore simples à mettre en pratique, mais dès qu’on a vu les probas avec la Loi Binomiale, ça allait. C’est beaucoup plus concret et mathématique (dans le sens formule).

Et en terminale S ?

Pareil, les maths en terminale S sont tout-à-fait abordables et simples, pour ma part. Le chapitre qui m’a posé légèrement problème est la géométrie dans l’espace, puisque c’est dur d’arriver à se représenter les droites, sections qui coupent les cubes, etc. Mais comme dit, c’est abordable.

En terminale S, combien de temps travaillais-tu le soir après les cours en moyenne ? et le week-end ?

Suite à des problèmes de santé (accident de la route) survenu mi septembre 2013, j’étais beaucoup prise après les cours par rapport à la rééducation, donc je consacrais seulement 2h de travail grand maximum le soir. Je bossais souvent de 21h30 à 23h15-30, car je trouvais que c’est là que j’emmagasinais le plus de choses. Pour le week-end, je consacrais souvent toute l’après-midi du samedi ou sinon je révisais par morceau pendant 5h. Mais il y avait des semaines où on n’avait presque aucun devoir à faire donc je ne faisais que des fiches de révision et il y avait des semaines où je pouvais passer mon week-end à réviser et à faire des devoirs.

Quelles notes, quelle moyenne et quelle mention as-tu obtenues au Bac ?

Français écrit : 06/20

Français oral : 14/20

Histoire géo : 08/20

Philosophie : 08/20

Mathématique (spécialité) : 15/20

Physique (obligatoire) : 13/20

Svt (obligatoire) : 11/20

Allemand (LV1) : 13/20

Anglais (LV2) : 10/20

EPS : 17/20

TPE : 18/20

Moyenne : 12.57/20

Mention : AB

Mon ressenti du bac : en début d’année je visais la mention Bien. Et comme on peut voir, j’en suis très loin avec mon « petit » 12.57. Mais suite à mes problèmes de santé, je suis plutôt fière d’être arrivée à rattraper le retard que j’avais pris lors des premiers mois de l’année.

Etais-tu stressée lors des épreuves du Bac ? Si oui, pourquoi et comment as-tu géré ton stress ?

Lors des épreuves du Bac, j’étais stressée. J’étais stressée de ne pas savoir sur quel thème les différents sujets des épreuves portaient et de peur que quand le sujet est distribué, je ne me rappelle plus de rien. Que ce soit le vide dans ma tête ! Pour gérer mon stress, je prenais une grande inspiration lorsque les sujets étaient en train de se faire distribuer et je me disais que mon objectif – d’obtenir mon bac – pouvait être atteint. Je me disais que j’avais la capacité de l’avoir, il faut juste que je mette toutes mes chances de mon côté. Dès le sujet distribué, le stress partait car j’étais dans le vif du sujet. 

Quels vœux as-tu émis lors de la saisie des orientations dans APB ?

Sur Admission Post Bac, j’avais mis deux vœux.

En premier, j’avais mis la fac MPA (Maths Physique Approfondies), qui, la seule se passe à Strasbourg. Comme c’était sur dossier, j’ai préféré mettre un second vœu en « roue de secours ». Mon second vœu était donc la fac maths-info qui est dans la même ville que mon 1er vœu.

Quelles études vas-tu entreprendre maintenant que tu as ton Bac S en poche ?

Je suis acceptée à mon premier vœu : la fac MPA.

Le parcours MPA est sur les deux premières années de Licence. Ce parcours offre, par l’acquisition d’une double compétence en mathématiques et en physique, la possibilité d’accéder aux Grandes Écoles par la voie universitaire (généralement on passe par une prépa). Le programme du parcours MPA recouvre le contenu disciplinaire des deux premières années du parcours Mathématiques et celui des deux premières années de Licence de Physique.

La validation des deux années du parcours MPA donne accès à la troisième année de Licence de Mathématiques ainsi qu’à la troisième année de Licence de Physique. On peut aussi postuler à l’admission dans une école d’ingénieurs ou dans une formation universitaire spécifique comme le Magistère de Mathématiques de Strasbourg ou le Diplôme Universitaire des Actuaires de Strasbourg (DUAS).

Pour accéder à la fac MPA, il est nécessaire de faire une lettre de motivation puisque c’est sur dossier. Seulement 40 sont sélectionnés.

Pour ma part, après mes deux années de fac MPA, je souhaiterais faire un magistère de maths, pour pouvoir à la suite passer une agrégation dans le but de devenir professeur de mathématiques.

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux lycéens pour qu’ils réussissent leur scolarité ?

Pour réussir sa scolarité, je dirais qu’il faut être régulier et assidu. Par là, je veux dire qu’il faut être attentif en cours. Le plus gros de l’apprentissage se fait en cours, en écoutant le prof et ses conseils et en notant correctement le cours.Le fait de parler avec son voisin ou autre, nous déconnecte du sujet traité en cours et ne nous permet pas d’emmagasiner les infos. Ce que nous devrons donc faire à la maison.  

A la maison, il faut être organisé et trouver sa méthode de travail (faire des fiches de révisions, relire le cours plusieurs fois, écrire le cours tel quel etc). Il faut travailler tous les jours les cours un petit peu. Même si on n’a pas de devoir : relire son cours permet de l’apprendre et ça sera plus facile pour l’apprendre lors du contrôle en question.

Et puis prendre de l’avance dans un devoir à rendre ou dans une leçon à apprendre, est bien et permet de ne pas être trop surchargé.

Tous ces petits conseils, je pense, peuvent permettre de réussir et de passer une agréable année scolaire.

As-tu des conseils plus spécifiques pour qu’ils réussissent mieux en maths ?

Des conseils plus spécifiques pour mieux réussir en maths. Je dirais qu’il faut bien écouter en cours et noter son cours correctement, comme je l’ai déjà dit. Pour ma part, j’avais installé un code de couleur pour me retrouver plus facilement dans le cours et j’avais fait des fiches de révisions. Chaque soir, je rajoutais les formules, théorèmes etc. à savoir sur ma fiche pour être à jour. Cela était bien pratique pour réviser pour le contrôle mais aussi pour le bac.

– Apprendre, ou au moins relire chaque soir son cours de maths pour apprendre progressivement les formules, les propriétés etc. Ca serait bête de se retrouver la veille du contrôle avec plusieurs formules de dérivée (par exemple), des théorèmes  à apprendre, alors qu’on aurait pu les apprendre progressivement et ne pas être pris au dépourvu.

– Faire les exercices donnés par le prof. C’est bien beau de savoir ses formules par cœur, mais il faut savoir aussi les mettre en pratique, sinon ça ne servira à rien lors du contrôle.

– Et puis si une partie du cours, un exercice est flou, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide à ses copains ou directement au prof.

– Et être super organisé l’année du bac. Il serait bête si on constate en juin, qu’on a perdu un bout d’un cours, qu’on n’arrive plus à se relire etc.

– Mais avant tout, avoir SA propre méthode ! Cela ne sert à rien de faire comme son copain si on sait que l’on n’arrivera pas à tenir toute l’année.

Bonne fin de vacances et une très bonne rentrée et année à tous les lycéens !

Merci à Marie pour sa sincérité, je lui souhaite une belle réussite dans ses prochaines études et je la contacterai de nouveau lorsqu’elle sera diplômée du supérieur pour qu’elle nous livre son expérience de la fac.

Si tu as des questions à poser à Marie, laisse ton message dans les commentaires juste en-dessous et Marie se fera certainement un plaisir d’y répondre !

Marie bac S (2)