Interview de Clara, bac S mention Très Bien !

Qui n’a pas rêvé d’avoir son bac avec mention ?

Voici Clara, jeune lycéenne ou plutôt ex-lycéenne, qui a brillamment réussi son bac S en décrochant la mention Très Bien en juin 2014.

Clara a bien voulu nous parler de son parcours scolaire depuis la 6ème jusqu’au bac.

Lis son interview pour découvrir les méthodes de travail qui ont garanti sa réussite !

Clique ici pour découvrir comment réussir l’oral de rattrapage du bac S

Clique ici pour découvrir comment réussir l’oral de rattrapage du bac ES-L

Clara a décroché son bac S mention TB
Clara a décroché son bac S mention TB

Clara, tu viens d’avoir ton bac S avec la mention “Très bien”, t’attendais-tu à de tes résultats ?

J’ai bien travaillé pour le bac, et aussi régulièrement tout au long de mon année de terminale, donc je m’attendais à de bons résultats mais je n’étais tout de même pas sûre d’obtenir ma mention « Très bien ».  

Comment t’es-tu sentie pendant les épreuves du bac (en général, et plus particulièrement durant l’épreuve de maths) ?

Je suis de nature très stressée, alors pendant les épreuves du bac je l’étais aussi, mais j’ai tout de même réussi à bien me concentrer. Concernant l’épreuve de mathématiques, les deux derniers exercices étaient assez « originaux » et donc m’ont un peu déstabilisée, mais en général j’ai essayé de rester sereine.

Peux-tu nous parler de ton parcours scolaire depuis le collège jusqu’au bac ?

Au collège, j’ai suivi un enseignement classique (avec option latin en 4ème et 3ème). En seconde, j’ai suivi MPS (Méthodes et Pratiques Expérimentales) en enseignement d’exploration, et j’ai aussi suivi une LV3 (Russe) que j’ai arrêtée en terminale. J’ai choisi une filière S-SVT, et j’ai choisi SVT comme spécialité en terminale (sachant que je souhaitais faire une école de médecine, cela me semblait être le choix le plus judicieux).

Quel est ton niveau scolaire (en général et en maths) ?

J’ai toujours bien travaillé et été beaucoup poussée par ma famille, par conséquent je n’ai pas souvent rencontré de problèmes dans mon parcours scolaire du collège jusqu’au bac. La différence entre le collège et le lycée, c’est que la charge de travail est vraiment beaucoup plus importante, mais je m’y suis rapidement adaptée. En général, j’ai d’assez bonnes notes. En maths, j’ai toujours eu de bonnes notes.

As-tu éprouvé des difficultés dans ta scolarité ?

Je n’ai jamais rencontré de difficultés majeures dans ma scolarité, mis à part en anglais à partir du lycée.  

Comment as-tu trouvé le programme de maths au lycée (de la seconde à la terminale) (intérêt, difficulté, etc…) ? Que penses-tu des maths entre la seconde et la première S, puis de la première S à la terminale S ? As-tu trouvé que ça se compliquait ?

Au lycée, le programme de maths se « complète » au fur et à mesure des années. Par conséquent, ce qui est important, c’est qu’il ne faut jamais faire d’impasse sur les chapitres car au bout d’un moment on est forcément confronté à des difficultés pour les chapitres suivants, où il est nécessaire d’avoir des acquis solides. J’ai toujours bien aimé les maths, en seconde c’était assez facile, et première le programme était bien plus difficile et puis en terminale j’ai trouvé que les maths étaient moins difficiles qu’en première, car on sait vraiment à quoi s’attendre aux contrôles et bacs blancs grâce aux exercices « types bac ».

Qu’est-ce qui a été le plus dur pour toi, les maths en première S ou en terminale S, et pourquoi ?

Comme je l’ai expliqué précédemment, les maths ne se compliquent pas au fur et à mesure des années au cours du lycée, car en terminale les exercices sont plus « basiques ». Personnellement, j’ai eu plus de mal en première qu’en terminale.  

Qu’est-ce qui t’a semblé le plus difficile à gérer au lycée ?

La quantité de travail au lycée devient au fur et à mesure de plus en plus importante. Dès la seconde, il faut s’habituer à bien travailler. Quand en seconde on me disait « il faut au moins deux heures de travail chaque soir », je trouvais ça énorme, mais au final c’est exactement ce qu’il faut pour bien travailler. J’ai eu du mal à m’adapter à cette charge de travail au début, et puis je m’y suis habituée au cours de l’année de seconde. Bien travailler en seconde m’a permis d’avoir de bons acquis et une bonne méthode de travail. Ce qui est difficile à gérer au lycée, c’est aussi le fait que l’on a des semaines avec par exemple 5 contrôles dans des matières différentes (notamment avant les conseils de classe), et d’autres semaines où c’est beaucoup plus calme. Il ne faut donc pas trop prendre de retard et travailler régulièrement.

Combien d’heures as-tu travaillé par semaine (environ) pendant ton année de terminale ?

En terminale, je travaillais environ deux heures par soir en semaine, et le week-end entre quatre et cinq heures par jour.  

Peux-tu nous dire quelles notes et quelle moyenne tu as obtenues au bac ?

Mes notes au bac sont les suivantes :

Français écrit : 18

Français oral : 18

TPE : 19

Histoire-Géographie : 13

Philosophie : 14

Physique-Chimie : 18

Anglais LV1 : 12

Maths : 18

Espagnol LV2 : 19

SVT (enseignement de spécialité) : 20

Sport : 13

Moyenne : 18,07

Quels vœux as-tu émis dans APB (Admission-Post-Bac) et quelles études vas-tu entreprendre ?

Dans APB j’avais seulement un vœu qui était une fac de médecine (UFR santé Ile de France). Pour les facs de médecine, cela compte pour un seul vœu dans APB et à l’intérieur de celui-ci se trouve le classement des écoles dans lesquelles on souhaite aller (avec une fac de secteur obligatoire). J’avais donc comme classement : Descartes, Pierre et Marie Curie, Diderot, St Quentin en Yvelines. L’année prochaine je vais donc faire une fac de médecine, et j’ai été admise à la fac de Descartes (Paris V).

Accèdes-tu à ton rêve en faisant ces études de médecine ? Que veux-tu faire plus tard ?

Depuis que je suis en 5ème, faire des études de médecine a été mon rêve. Je voudrais devenir pédiatre en néonatologie (pédiatre pour les bébés qui naissent prématurément).

Docteur Photostock
Image: photostock / FreeDigitalPhotos.net

Quels conseils donnerais-tu aux lycéens qui lisent cet article pour qu’ils réussissent leur scolarité ?

Je pense que pour réussir sa scolarité, et surtout au lycée, le plus important est qu’il faut travailler régulièrement, et même si on a des facilités il y a toujours un moment où le travail devient nécessaire, alors il ne faut jamais se reposer sur ses acquis. Personnellement, je relisais mes cours assez régulièrement, dès qu’on entamait un nouveau chapitre je faisais des fiches que je complétais le soir-même du cours (cela permet de ne rien oublier). Ensuite, je faisais toujours les exercices demandés (c’est vraiment nécessaire, sinon la correction n’est que du recopiage inutile, et au final c’est du temps perdu). Pour les contrôles, j’apprenais bien le cours (que j’avais assimilé tout le long du chapitre grâce aux fiches), ensuite je refaisais les exercices faits en cours, et des exercices types bac en dernier lieu. Chacun sa méthode, moi par exemple je faisais beaucoup de fiches (même des fiches d’erreurs à ne plus refaire, je trouve ça vraiment très important, en maths notamment), alors que d’autres n’en font pas. Mais le minimum est d’avoir un cours propre et lisible, de faire ses exercices quand ils sont demandés, de comprendre ses erreurs et de ne pas les refaire. En maths, ou comme dans les autres matières, si l’on a bien travaillé toute l’année, le bac ne doit être que des révisions, alors je n’ai qu’un seul conseil pour les futurs bacheliers… Soyez organisés et travaillez régulièrement tout au long de l’année.

Quels conseils plus spécifiques donnerais-tu aux lycéens pour réussir comme toi en maths ?

En maths, il ne faut jamais accumuler de lacunes, c’est le plus important. Avec de la régularité et du sérieux, vous pouvez vraiment avoir de bons résultats. En terminale, il faut faire des exercices types bac, c’est nécessaire, ça vous donnera une idée de ce à quoi vous pouvez vous attendre aux contrôles, et ça entraîne pour le bac. Le mieux est d’en faire au moins deux avant chaque contrôle, et dans les conditions du bac, c’est le meilleur moyen de révision que je puisse conseiller !

Que peut-on te souhaiter pour l’avenir ?

La première étape de mes études serait de réussir ma PACES (première année commune aux études de santé) et pour ça il me faudra beaucoup de courage… Ensuite de réussir à obtenir ma spécialité en pédiatrie (dans 6 ans).

Je souhaite à Clara une belle réussite pour sa 1ère année de médecine. Personnellement, je suis convaincue qu’elle réussira à devenir pédiatre et je prendrai de ses nouvelles dans quelques temps afin de savoir comment elle a vécu ces difficiles études de médecine.

Et toi, que penses-tu du parcours de Clara ? Si tu veux en savoir plus, laisse ton commentaire juste en-dessous et Clara y répondra très volontiers !